Navigation – Plan du site
Mélanges
Comptes rendus

Saint Moulin de Léon, 2010, Villes et organisation de l’espace en République démocratique du Congo

Tervuren & Paris, Musée royal de l’Afrique centrale & L’Harmattan (Cahiers africains / Afrika Studies n° 77)
Robert Ziavoula
p. 336-337
Référence(s) :

Saint Moulin de Léon, 2010, Villes et organisation de l’espace en République démocratique du Congo, Tervuren & Paris, Musée royal de l’Afrique centrale & L’Harmattan (Cahiers africains / Afrika Studies n° 77), 302 p.

Texte intégral

1Nous devons cet ouvrage à Léon de Saint Moulin, historien. Dans introduction, l’auteur explique de façon convaincante le pourquoi de ce livre consacré aux villes et organisation de l’espace en République démocratique du Congo. Il lui paraissait opportun, non seulement de faire le point sur l’évolution extraordinaires de ces villes, mais surtout de montrer, à partir des documents administratifs existants, des textes publiés entre 1970 et 1983 complétés par de quelques enquêtes de terrain, l’intérêt d’étudier ces villes à l’aube du 21ème millénaire. Le fait urbain est analysé à partir d’une pluralité des registres disciplinaires et des échelles différentes par une confrontation des données quantitatives et qualitatives des espaces étudiés. L’ouvrage de 302 pages, subdivisée en en deux parties, compte 17 chapitres de valeur inégale, 67 tableaux et 28 figures.

2Léon de Saint Moulin offre une réflexion très pertinente sur l’origine des villes congolaises. En effet, sur la base des connaissances disponibles et de quelques enquêtes de terrain, l’auteur soutient l’idée selon laquelle que le réseau urbain de la RDCongo n’est pas une innovation coloniale. Plusieurs centres urbains importants implantés le long des axes fluviaux (par exemple Kinshasa, Kisangani, Kananga, etc.) étaient, à l’époque précoloniale, des anciens centres d’échanges et d’animation d’un commerce lointain. Il montre, par ailleurs, que la colonisation n’a pas créée les réseaux de communication à longue distance et les places centrales qui les polarisent aujourd’hui, mais elle a simplement amplifié et réorganisé, en fonction de ses intérêts, des réseaux socio-économiques qui existaient déjà.

3Le second apport de l’auteur est de montrer que le réseau urbain présente trois originalités : 1) à l’image de toutes les villes du monde, les villes congolaises sont des points de polarisation, non seulement de l’espace, mais également des sociétés où elles se développent. La réorganisation du réseau urbain des années 1970, a entraîné le ralentissement des échanges anciens avec l’Angola et l’océan indien au bénéfice de Kinshasa et de la voie nationale ; 2) la construction d’une identité urbaine liée à l’histoire ancienne des villes congolaises repose aussi sur un discours partagé sur les lieux et les espaces ; 3) dans toutes les villes congolaises (comme ailleurs) les citadins développent aussi des liens socio-économiques et des dynamiques culturelles, que l’on peut appréhender à travers la géographie de leurs déplacements, leurs attachements, leur connaissance des territoires, leurs représentations de l’espace urbain, bref, leurs espaces vécus.

4Même si les données sociodémographiques sont très datées, et si la construction des identités urbaines a déjà été mise en relief par G. Balandier (1950), ce livre renouvelle le débat de l’origine coloniale des villes africaines. Son originalité apparaît mieux dans l’accent humain qu’elle sauvegarde à tous les niveaux de la vie sociale. Enfin, cet ouvrage permet de retrouver la trace de représentations mythiques relatives aux différents sites urbains étudiés, leur histoire, les différents déplacements de populations, ainsi que l’expression des représentations mutuelles entre autochtones et « nouveaux venus » dans la production des richesses et des valeurs culturelles novatrices.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Robert Ziavoula, « Saint Moulin de Léon, 2010, Villes et organisation de l’espace en République démocratique du Congo », Journal des africanistes, 81-2 | 2011, 336-337.

Référence électronique

Robert Ziavoula, « Saint Moulin de Léon, 2010, Villes et organisation de l’espace en République démocratique du Congo », Journal des africanistes [En ligne], 81-2 | 2011, mis en ligne le 19 janvier 2016, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://africanistes.revues.org/4231

Haut de page

Droits d’auteur

Société des africanistes

Haut de page
  • Logo Société des africanistes
  • Revues.org