Navigation – Plan du site
Mélanges
Comptes rendus

Newbury David, 2009, The Land beyond the Mist. Essays on Identity and Authority in Precolonial Congo and Rwanda

Athens, Ohio University Press
Henri MÉDARD
p. 250-251
Référence(s) :

Newbury David, 2009, The Land beyond the Mist. Essays on Identity and Authority in Precolonial Congo and Rwanda, Athens, Ohio University Press, 444p.

Texte intégral

  • 1 Chretien, Jean-Pierre, L’invention de l’Afrique des Grands Lacs, Paris, Karthala, 2010, qui fait su (...)

1David Newbury est l’un des historiens de l’Afrique les plus respectés de sa génération. Miraculeusement, il est parvenu à rester à l’écart des conflits qui ont trop souvent déchiré les spécialistes de l’Afrique des Grands Lacs. Cette collection d’articles récapitule plus de 30 ans de carrière sur les confins congolais du Rwanda. Signalons que par un hasard du calendrier un autre historien important de la région, Jean Pierre Chrétien, vient de publier également un recueil de ce type1.

2Ce genre d’exercice est également le moment de faire le bilan d’une carrière intellectuelle. Beaucoup d’écrits d’auteurs vedettes ne survivent pas aux outrages du temps, pire, ils tombent parfois dans le ridicule ou le pathétique. Ce n’est absolument pas le cas de ceux de David Newbury. La solidité, la rigueur de son travail, son imagination et sa pertinence sont évidentes des décennies après leur écriture.

3Beaucoup de ses articles ont constitué des tournants majeurs de l’historiographie de l’Afrique des Grands Lacs. David Newbury dans un premier temps comble un vide des connaissances sur les petites monarchies à l’ouest du Rwanda et en particulier le royaume d’Ijwi (chapitres 1 à 7). Concernant le Rwanda, il montre d’abord l’importance de décentrer le regard de la capitale politique du pays vers les périphéries, ainsi il contribue à corriger une vision trop normative issue des élites de cour (chapitres 5-6 et 8-12). Son article sur les cycles royaux remet sévèrement en cause la profondeur généalogique officielle du Royaume du Rwanda et par là la chronologie de toute la région. Il montre que la dernière dynastie de cet État date plus probablement du XVIIe siècle que du Moyen Age. Mais au-delà de cet aspect précis, ce sont surtout les dynamiques complexes des généalogies des traditions orales puis écrites qu’il met en lumière. (chapitre 11). Le chapitre 8 sur les clans montre l’influence de la monarchie sur ces institutions. Il souligne que derrière le langage de la parenté, derrière le temps ancestral, se cachent des créations politiques somme toute récentes. Dans son chapitre sur le commerce, il contribue à réévaluer l’importance des échanges africains précoloniaux dans des économies sans marchés et faiblement monétarisées (chapitre 3). Son chapitre sur le Burundi et le Rwanda constitue une synthèse qui conclut le travail. Aucune étude ne montre avec autant de clarté, à ma connaissance, la spécificité de chacun de ces deux anciens Etats, trop souvent confondus ou amalgamés (chapitre 12).

4Les conclusions, les méthodes et les approches dépassent le cadre de l’île d’Ijwi ou même du Rwanda. Notons, dans ce contexte, sa contribution sur l’utilisation des sources orales et des traditionnistes lettrés africains tels Alexis Kagame.

5Si certains de ces articles sont connus, comme le chapitre 9 « Bunyabungo : the Western Frontier in Rwanda ca.1750-1850 », publié dans le célèbre ouvrage collectif de Igor Kopitoff, The African Frontier (Bloomington, Indiana University Press, 1987), ou sont sortis dans des revues largement diffusées comme Africa, History in Africa etc. d’autres sont parues dans des revues plus confidentielles, congolaises par exemple.

6Les recherches de David Newbury ont une incidence forte sur la manière dont on comprend l’histoire de l’ensemble de la région des Grands Lacs aujourd’hui. Cette publication rend leur accès infiniment plus facile et l’on doit s’en féliciter !

Haut de page

Notes

1 Chretien, Jean-Pierre, L’invention de l’Afrique des Grands Lacs, Paris, Karthala, 2010, qui fait suite à un précédent recueil d’articles : Chretien, Jean-Pierre, Burundi l’histoire retrouvée. 25 ans de métier d’historien en Afrique. Paris, Karthala, 1993.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Henri MÉDARD, « Newbury David, 2009, The Land beyond the Mist. Essays on Identity and Authority in Precolonial Congo and Rwanda », Journal des africanistes, 81-1 | 2011, 250-251.

Référence électronique

Henri MÉDARD, « Newbury David, 2009, The Land beyond the Mist. Essays on Identity and Authority in Precolonial Congo and Rwanda », Journal des africanistes [En ligne], 81-1 | 2011, mis en ligne le 11 janvier 2016, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://africanistes.revues.org/3857

Haut de page

Auteur

Henri MÉDARD

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Société des africanistes

Haut de page
  • Logo Société des africanistes
  • Revues.org