Navigation – Plan du site

Creole in the Caribbean: How Oral Discourse creates Cultural Identities

Le créole des Caraïbes : comment le discours oral crée des identités culturelles
Maria Grazia Sindoni
p. 217-236

Résumés

La recréation fictionnelle du créole dans la littérature caribéenne de langue anglaise a été traditionnellement étudiée selon des critères eurocentriques. Le créole était considéré comme une déviation de l'anglais britannique (De Camp, 1971; Hall, 1966). Le créole est associé à des formes de communication typiquement orales, l'une des raisons de son utilisation accrue en littérature. Certains auteurs ont représenté l'expérience caribéenne en utilisant un créole fictionnel littéraire. Le roman contemporain a donc été transformé par des modes de narration d'origine africaine, qui soulignent ce qui peut être défini comme fonction performative de l'interaction communicative. Ayant pour ambition de reconstruire des processus impliqués dans cette transformation, cet article se penche sur les thèmes liés aux traditions écrite et orale, pour illustrer comment des formes linguistiques du créole sont employées de manière créative et deviennent des facteurs culturels déterminants de l'identité créole.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Grazia Sindoni, « Creole in the Caribbean: How Oral Discourse creates Cultural Identities », Journal des africanistes [En ligne], 80-1/2 | 2010, mis en ligne le 01 juin 2013, consulté le 22 août 2014. URL : http://africanistes.revues.org/2563

Haut de page

Auteur

Maria Grazia Sindoni

Professeur associé en linguistique et théorie de la traduction, Université degli Studi di Messina, Italia. E-mail : mgsindoni@unime.it

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page